Essaye Moi Musique Film Animation

Laetitia Dumas - 31 mars 2006

Ce que j'ai aimé : Un garçon de neuf ans promet d’épouser la petite Jacqueline mais celle-ci pose une condition : il doit aller dans les étoiles. 24 ans plus tard, revenu de l’espace, le voilà à la porte de la jeune femme. Elle est sur le point d’en épouser un autre. Yves-Marie la conjure de l’essayer d’abord. « Essaye-moi » : comme une prière, un souhait, une demande formulée par Yves-Marie à celle qu’il aime. Mais c’est aussi la demande du film à son spectateur. Le film nous invite à l’essayer, tenter l’expérience l’espace d’une heure et demie et à dépasser nos préjugés par la vérification. Car si c’est bien d’une comédie qu’il s’agit, elle ne se contente pas de représenter le gag, l’événement comique, de manière simpliste et soumise à la plaisanterie (les bronzés 3). Sans être non plus un film révolutionnaire (loin de là), essaye-moi s’essaie tout de même à un esthétique du comique, une esthétique visant la mise en valeur de la parodie générale : les couleurs très vives renvoient à un imaginaire d’enfance (Dysneyland use du même procédé pour créer une atmosphère familière et rappelant ses dessins animés). Il s’agit bien ici de reprendre certains outils du dessin animé : les couleurs sont exagérées et certains gags sont typiques du cartoon. Ainsi, Yves-marie traverse violemment une porte et y laisse son empreinte (Chabat use de cette même référence dans mission Cléôpatre, adaptation de bande dessinée !). De même, le pingouin devient un véritable personnage : là encore conférer aux animas le pouvoir du comique est un des procédés du cartoon. L’explosion de la cuisine est une référence de plus. Le film apparaît ainsi comme un cartoon à visage humain, ancré dans la réalité. Le film transpose les gags et les procédés du dessin animé sans en conserver la principale caractéristique : le dessin. Le réalisateur a également fait le choix de symbole (plus ou moins efficaces) pour accompagner les effets comiques : ainsi, il choisit de placer le héros sur une île ou sur une planète démesurément minuscules (les effets de décalages visuels sont là encore des lois du cartoon) : Yves-Marie vit dans son monde, sa bulle, son île déserte qu’il a aménagé pour une compagne, illustration de son caractère extraterrestre et, par définition, extraordinaire. Amusante, cette comédie nous invite à traverser l’imagination enivrée d’un enfant maladroit mais volontaire. Yves-Marie : son nom seul en dit long sur le personnage ; Yves : l’aspect masculin, le héros à la cape, le garçon heureux et motivés par des sentiments purs et désintéressés, « Yves » renvoie à « ivre » et signifie son ivresse, ses élans passionnels et une domination totale du cœur sur l’esprit. En cela, Yves s’oppose à Vincent : « sans vin », c’est le mari sans passion, le menteur, celui qui élabore des stratagèmes et trompe la confiance de sa femme ; l’esprit domine totalement le cœur de cet homme blasé et sobre, il n’a plus de vin, ne peut plus être ivre. Marie (de Yves-Marie) : son aspect féminin, c’est à dire sa douceur, sa pureté (d’âme et de corps). Yves-Marie, c’esrt aussi un ivre mari. Il voit le monde différemment. Les amants comme des nouveaux-nés (selon le mot de Baudelaire). En cela, il est poète. Enfin, le film se nourrit de préjugés et les parodie. Film amusant, « essaye-moi » a le mérite de mettre en valeur un humour de cartoon (tout sauf gras) et de proposer une alternative à un autre humour qui fait recette en masse.... Lire la suiteFermer

Patrick Bourgeois était beau, souriant, généreux et enthousiaste. Il était surtout un gars d'équipe, un homme de famille et un père fier. Mort à 55 ans seulement des suites d'un cancer, il laisse derrière lui plusieurs chansons pop-rock qui ont marqué de façon indélébile les années 90 au Québec.

Impossible de penser aux années 90 sans que les refrains des chansons des BB résonnent dans nos têtes. Patrick Bourgeois et ses deux complices aux cheveux longs, François Jean et Alain Lapointe, en ont charmé plus d'une. Lors des spectacles du groupe, c'était la folie !

Loulou, Fais attention, T'es dans la lune... Le groupe enchaîne dès 1989 les vidéoclips et les succès radiophoniques dès la sortie de son premier album. En 1990, il reçoit trois Félix, dont celui de groupe de l'année. Paraît ensuite le disque Snob, qui se vend à plus de 200 000 exemplaires.


Écoutez l'entrevue qu'avait accordée Patrick Bourgeois à Catherine Pogonat à l'occasion du 25anniversaire des BB aux Francofolies 2015 :


Sur cet album, on retrouve plusieurs des succès phares du groupe, des tubes qui font un tabac sur les ondes radio et que toute une génération sait encore fredonner aujourd'hui, notamment Donne-moi ma chance, Seul au combat et T'es dans la lune.

Fort du succès foudroyant de leurs deux premiers albums (il s'en est écoulé 300 000 exemplaires du deuxième), le trio y va d'un troisième album en 4 ans, Une nuit avec les BB, sur lequel figure Parfums du passé.

Puis, en 1994, la voix cristalline de la vedette de la pop québécoise est mise en valeur dans la légendaire ballade Tu ne sauras jamais, sur 3, un album qui sera certifié or peu après sa sortie. Il s'agira toutefois du dernier album du groupe avant une pause de près d'une décennie.

Après avoir fait paraître quelques albums, le trio de guitare, clavier et batterie se sépare donc. L'amitié demeure, mais chacun poursuit son chemin en solo. Patrick Bourgeois pour sa part lance quelques albums solo, dont un premier homonyme, sur lequel on retrouve Là où l'amour m'attend, que Les BB vont même jusqu'à inclure sur leur compilation rétrospective de 25 ans.

Avant de connaître ce succès fulgurant, les "beaux blonds" avaient collaboré aux chansons de Rock et belles oreilles, accompagné la chanteuse Marie Carmen et participé au spectacle Vis ta vinaigrette de Marc Drouin. Après les années étourdissantes avec les BB, Patrick Bourgeois continue de faire de la musique, en composant notamment la trame sonore du film Karmina. Il a aussi essayé l'animation avec le jeu musical télévisé Fa Si La Chanter.

En 2004, Les BB se sont retrouvés pour produire un album aux couleurs plus acoustiques, Bonheur facile. Par la suite, le groupe s'est réuni à quelques reprises pour le plaisir des fans, dont en 2015 pour un spectacle extérieur aux Francofolies. Patrick Bourgeois s'était fait discret dernièrement; on le savait malade. Il était tout de même apparu sur scène pour encourager son fils, le chanteur Ludovic Bourgeois, au mois d'avril.

Catherine Pogonat s'entretient avec Patrick Bourgeois en 2015

Pogopop aux Francofolies de Montréal en juin 2015.

Audio

0 thoughts on “Essaye Moi Musique Film Animation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *